Xavier Oster

Sites Internet publics : charte ergonomique et accessibilité web aux handicaps

lundi 25 mai 2009 par osterx

L’Etat met l’accélérateur dans sa quête à la modernisation des services publics et de l’administration électronique en publiant coup sur coup, « la charte ergonomique des sites Internet publics » et le décret sur l’accessibilité aux handicaps.

Charte ergonomique

La Direction Générale de Modernisation de l’Etat (DGME) a publié récemment sur son portail de documents de références de l’administration électronique une charte ergonomique pour les sites Internet publics. Ce document présente une série de règles à suivre pour assurer à l’internaute une plus grande facilité d’usage (la meilleure qualité de navigation et de lisibilité à l’information publiée). Ce document se présente comme étant l’état de l’art en la matière. Associée à cette charte, le portail propose « un guide d’autoévaluation » pour vérifier la conformité des sites avec la charte.

- Télécharger la charte ergonomique
- Télécharger le guide d’autoévaluation

Accessibilité aux handicaps

L’accessibilité aux handicaps des sites Internet publics n’est pas une nouveauté car la loi avait été votée le 11 février 2005. Mais depuis 2005 on attendait le décret d’application. Voilà qui est fait avec la publication du décret du 14 mai 2009, relatif à « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et créant un référentiel d’accessibilité des services de communication publique en ligne ». Pour accompagner ce texte, l’état renvoie au Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) qui a pour objectif d’aider les responsables de sites Internet publics à rendre les contenus et les services en ligne plus accessibles aux personnes handicapées.
On peut néanmoins se demander pourquoi l’état a mis 4 ans pour publier un décret qui ne contraint en rien les administrations puisque aucune sanction n’est prévue et qui renvoie sur un référentiel toujours en l’état de document de travail. On a un peu l’impression qu’après un sommeil profond, l’état s’est réveillé dans la précipitation. Au résultat cela n’a pas l’air de satisfaire les associations travaillant autour du handicap.
Pour en savoir plus lire l’article de 01net

- Télécharger la charte RGAA (document de travail)

Qu’est-ce que l’accessibilité web aux handicaps ?

C’est permettre à une personne handicapée quel que soit son handicap (visuel, auditif, moteur, etc.) de consulter un site Internet et d’accéder aux services et informations contenus dans ce site de façon autonome, sans obstacle et sans perte d’informations capitales. Pour y parvenir de nombreuses initiatives ont vu le jour sur le web au niveau national comme international. En France, c’est l’association « accessiweb » qui a été moteur en la matière et a proposé très tôt de labéliser les sites respectant leurs normes. Au niveau international, l’organisme de normalisation d’Internet qu’est le W3C a mis en place le Web Accessibility Initiative (WAI) et le Web Content Accessibility Guidelines (WCAG). L’administration publique française a suivi en émettant des recommandations par l’intermédiaire du RGAA ainsi que l’administration européenne avec Euracert.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 14101

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Mon blog   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License